Comment écrire la science ?

   Retour à la page ESNT

 

11-15 janvier 2016                                                            

                                                                                                                     

Atelier du Laboratoire de Recherche sur les Sciences de la Matière (LARSIM) organisé pour l'ESNT

 
Présentation et programme (version du 04 janvier 2016) :   AtelierESNTetLARSIMjanvier2016vf.pdf                                   
 

Bibliographie : BiblioESNTjanv2016.pdf

 

 

Organisateurs : V. Bontems (CEA LARSIM), Th. Duguet (SPhN), S. Panebianco (SPhN).

 

Argument :

L’objectif récurrent des ateliers proposés par les philosophes du LARSIM aux physiciens de l’ESNT est de mener sur le long terme une réflexion portant sur les fondements et les pratiques de la recherche en physique dans le but d’en questionner le mode opératoire.
Parmi les formes d’activité des chercheurs, il en est une qui conditionne presque toutes les autres, sans doute la plus visible et efficace de leurs interactions, certainement l’une des plus anciennes conditions de leur travail, qui reste rarement interrogée dans ses effets : l’écriture.
Il s’agira, comme nous le faisons depuis trois ans, de nous interroger sur les enjeux fondamentaux et concrets de la recherche, à savoir, pour cette session, sur la façon dont la science mobilise l’écriture pour se construire, se consolider et se transmettre, ainsi que sur les méthodes anciennes et nouvelles auxquelles ont recouru, recourent ou pourraient recourir les physiciens dans leur pratique d’écriture.

 

 

Les objectifs de l’atelier sont de :
1. nourrir la reflexion des physiciens à propos de leur pratique de l’écriture scientifique,
2. envisager l’exploration de nouvelles stratégies d’écriture pour le physicien,
3. poursuivre sur le long terme une reflexion sur les fondements et les pratiques de la recherche.
 

 

Exposés- modules- et discussions  

 

Lundi 11 janvier La spécificité de l’écriture scientifique

 

1. Introduction aux notions, Pourquoi la science s’écrit-elle ? par le philosophe V. Bontems (CEA-Larsim).                                              
2. Trajectoires savantes et choix d’écriture, par le sociologue Vincent de Gaulejac (Paris 7). degaulejac_ESNT.pdf

3. L’écriture mathématique comme technogramme, par le philosophe Charles Alunni (ENS). alunni_ESNT.pdf

4. Les réécritures des travaux et de la figure d’Evariste Galois, par l'historienne Caroline Ehrhardt (Paris 8).

Discussions 1 - Enjeux de l’écriture dans le travail du physicien théoricien, débat animé par Kirone Mallick (IPhT-CEA).

 

Cédric Villani, « L’écriture des mathématiciens », 2012, http://cedricvillani.org/wp-content/uploads/2012/10/ecriture.pdf

 

Mardi 12 janvier Écriture et réflexivité dans les sciences (sociales)
5.  Introduction, La réflexivité en épistémologie, en histoire et en sociologie, V. Bontems (CEA-Larsim).    

6. Les enjeux de l’ego histoire, par l'historien Patrick Garcia (IHTP-CNRS).

7. Formats d’écriture scientifique, par le sociologue David Pontille (CSI-Mines ParisTech).  pontille_ESNT.pdf

8. Les nouveaux observables des textes théoriques, par le linguiste François Rastier (CNRS).

ESNTRastier_12janv16.pdf   rastier_ESNT.pdf

Discussions 2 - table ronde : les possibilités de transposition de ces analyses à la physique et à ses sous-champs disciplinaires.

 

Mercredi 13 janvier Peut-on écrire autrement en physique ?

9. L’autoédition scientifique, la plateforme « Self Journal of Science » par Michael Bon (CEA). bon_ESNT.pdf

10. L’écriture scientifique sur HAL, réflexions sur l'écriture de la mécanique quantique, par le physicien Franck Laloë (LKB-CNRS). 

11. L'écriture d'Albert Einstein lors de l'élaboration de la Relativité Générale.

 

Discussions 3 -les transformations actuelles de l’écriture scientifique, avec l’éditeur de l'European Physical Journal, Christian Caron.

ESNT2016_ChCaron.pdf     ESNT2016_ChCaron_Résumé.pdf

Jeudi 14 janvier  Comment traduire la science hors de son champ ?
12. Écrire pour une revue de vulgarisation,

par le journaliste scientifique Luc Allemand (ancien rédacteur en chef de La Recherche).  ESNT2016_LucAllemand.pdf

13. La science par ses homologies, par le philosophe Alexeï Grinbaum (CEA-Larsim).  grinbaum_ESNT.pdf

14. Les mutations de l’écriture en science et en musique, par le compositeur François Nicolas (IRCAM/ENS). ESNT2016_FNicolas.pdf

15. Ecrire pour l’enseignement numérique: le cas du MOOC ExplorUnivers, par Vincent Minier (CEA-Sap) minier_ESNT.pdf

Discussions 4 -Explicitations, métaphores et analogies : quelles contraintes formelles pour traduire la science ?

 

 

Vendredi 15 janvier "Atelier" d’écritures
16.
Le design en physique : l’exemple des idées noires, Vincent Bontems (CEA-Larsim) et Roland Lehoucq (CEA-SAp).

17. Elaborer une nouvelle forme d’écriture scientifique, atelier animé par Thomas Duguet (SPhN-CEA) et Kevin Fossez (MSU).

ESNT2016_TDuguet.pdf    fossez_ESNT.pdf

 

PROGRAMME 

 

Lundi

11 janv.

12 janv. 13 janv. 14 janv.

Vendredi

15 janv.

09h15 Bienvenue        
09h30 Module 1 Module 5

 


 

Module 12 Module 16

10h45 Pause

10h30 Pause 

café Pause 

  Pause

Discussion

 

11h00 Module 2 

 

11h00 Module 6

 

11h00 Module 9

 

 

11h00 Module 13
 

12h00 Module 3      

11h00 Discussions

13h00 Déjeuner

12h00 Déjeuner 12h30 Déjeuner

 

14h15 Module 4

 

13h30 Module 7

13h30 Module 10

13h30 Module 14

14h00

 Module 17

15h15 Pause 14h30 Pause  Pause    Pause   Pause 

 15h30 Discussions 1

16h45 Fin  

 

14h45 Module 8

 

14h45 Module 11

14h45 Module 15

16h30 Fin 

 15h45 Discussions 2 

17h00 Fin

 15h45 Discussions 3

17h00 Fin

 15h45 Discussions 4

17h00 Fin

 

 

Retour accueil ESNT   

Retour en haut