Potentiel optique microscopique pour noyaux appariés

                                                                                     Back to the ESNT page

 

20 juillet-18 septembre 2015

 

PROGRAMME       

 

 

Organisateurs : Guillaume Blanchon et Marc Dupuis  (CEA, DAM, DIF).

Visiteur ESNT associé à ce projet : Rémi Bernard

 

Ce projet vise une extension de la description microscopique du potentiel optique aux noyaux sphériques avec appariement et ensuite l’application aux noyaux déformés.

 

La description microscopique du potentiel optique est un enjeu actuel majeur pour la description des réactions de diffusions élastiques et inélastiques de nucléons. Le terme "microscopique"  signifie ici que l'interaction entre le nucléon incident et les nucléons du noyau cible est décrite via une interaction effective et les méthodes de résolution du problème à N-corps nucléaire. Comme cela a été publié récemment [1], il est possible de reproduire les observables de réaction (sections efficaces, pouvoirs d'analyse) en déterminant le potentiel optique à partir de ll'approximation Hartree-Fock + RPA et de l'interaction effective de Gogny. Il est à noter qu'un couplage au continuum  "propre"  a été mis en oeuvre.

Ces travaux ont permis de tester de façon très prometteuse cette méthode pour des noyaux doublement magiques. La continuité naturelle de ce projet de recherche est son extension aux noyaux sphériques appariés puis aux noyaux déformés. Pour cela,  l'approximation Hartree-Fock-Bogoliubov est utilisée avec l'interaction de Gogny pour générer les champ moyen et champ d'appariement locaux et non-locaux nécessaires à la construction du potentiel optique. Dans ce cadre, l'approximation QRPA est utilisée pour décrire les états excités du noyau cible. Le traitement du continuum implique notamment que les champs issus de l'approximation HFB soient produits dans l'espace des coordonnées.

 

Dans le cadre d'autres études menées au Service de Physique nucléaire du DAM, DIF sur les paires de Cooper dans les noyaux sphériques [2] et axialement déformés [3], les représentations spatiales des champ moyen et champ d'appariement HFB avec l'interaction de Gogny ont été développées en prenant, comme base de résolution des équations HFB, une base d'oscillateurs harmoniques. Ces calculs constitueront un point de départ pour l'étude.

 

Dans le cadre du projet, les travaux se structurent en trois étapes :


1. générer les champs HFB pour quelques noyaux d'intérêt,
2. tester les ingrédients dans le cadre des calculs de réactions,
3. analyser l'impact d'une résolution des équations HFB dans une base d'oscillateurs sur les propriétés du potentiel optique afin d'établir les développements qui seront nécessaires à la poursuite du projet.

 

Expertise apportée par le visiteur : maîtrise des modèles de champ moyen et au-delà ainsi que des codes associés [4-9] utilisant l'interaction de Gogny, calculs d'appariement nucléaire.
 

Références :
 [1] G. Blanchon, M. Dupuis, H.F. Arellano, N. Vinh Mau, Phys. Rev. C 91, 014612 (2015).
 [2] N. Pillet, N. Sandulescu, P. Schuck, Phys. Rev. C 76, 024310 (2007).
 [3] N. Pillet, N. Sandulescu, P. Schuk, J.F. Berger, Phys. Rev. C 81, 034307 (2010).
 [4] Interplay between tensor force and deformation in even-even nuclei, R. N. Bernard and M. Anguiano,

to be submitted to  Phys. Rev. C.
 [5] Interplay between pairing and tensor effects : a study of N = 82 even-even isotones, 

M. Anguiano, R. N. Bernard, A. M. Lallena, to be submitted to  Phys. Rev. C.
 [6] Electric moments of odd nuclei near the magic ones in a self-consistent approach,

G. Co, V. De Donno, M. Anguiano, R. N. Bernard and A. M. Lallena, to be submitted to Phys. Rev. C.
 [7] Spin constraints on nuclear energy density functionals,
 L. M. Robledo, R. N. Bernard, and G. F. Bertsch, Phys. Rev. C 89, 021303 (2014).
 [8] Pairing gaps in HFB with the Gogny D1S interaction,
  L. M. Robledo, R. Bernard, and G. F. Bertsch, Phys. Rev. C 86, 064313 (2012).
 [9] Microscopic and non-adiabatic Schrödinger equation derived from the Generator Coordinate Method based on 0 and 2 quasiparticle HFB states, R. Bernard, H. Goutte, D. Gogny, and W. Younes, Phys. Rev. C 84, 044308 (2011).


 

SEMINAIRE ESNT au SPhN le jeudi 17 septembre 2015, 14-15h

Rémi Bernard, ESNT, et Guillaume Blanchon DAM, SPN,

Potentiel microscopique avec l'interaction de Gogny: traitement de l'appariement. GB&RBesnt17Sept15.pdf

 

 

 

Retour accueil ESNT      Back to the ESNT page

 

Retour en haut